Developpement durable

AGENDA 21 CENTRU DI CORSICA

Le développement durable est au cœur des politiques publiques engagées par la 4C notamment dans l’exercice des compétences assainissement et gestion des déchets ménagers.

Officialisée par délibération du conseil communautaire en date du 16 novembre 2006  cet engagement s’est concrétisé en faisant réaliser par les étudiants de l’université de Corse un rapport  préalable sur la réalisation d’un Agenda 21 à l’échelle de notre territoire.

Depuis, la 4C a souhaité s’intégrer harmonieusement et en cohérence au processus régional d’application du Grenelle de l’Environnement mis en œuvre par la Collectivité Territoriale de Corse portant sur l’élaboration de la Agenda 21 Territorial sous l’égide de l’Office de l’Environnement.

Un diagnostic de territoire

 C’est ainsi qu’a été élaboré le diagnostic de territoire sur lequel repose la trame de l’Agenda 21 Centru di Corsica qui se décline déjà en un programme d’action autour de 3 axes principaux, l’éco citoyenneté pour sensibiliser, éduquer et transmettre, l’identité  pour préserver notre patrimoine et ses ressources et enfin le cadre de vie pour conforter la qualité de vie de notre territoire et renforcer son attractivité.

Ces axes se déclinent au travers de 24 actions. Parmi ces dernières, à titre d’exemple on peut en citer trois qui illustrent aussi la possibilité, au travers de l’Agenda 21, d’associer des maitres d’ouvrages et des financements différents pour concourir à l’atteinte d’objectifs communs.

Des actions concrètes

Le premier exemple concerne la création de sentiers du patrimoine. Deux de ces sentiers sont actuellement en cours d’élaboration sur le territoire de la communauté de communes du centre corse. L’un dont le maitre d’ouvrage est la 4C qui relie Poggio Riventosa et Casanova et qui est en voie d’achèvement, l’autre dont le maitre d’ouvrage est la commune de Corte qui trace une boucle autour de Baliri qui est en cours de construction. Ces deux opérations bénéficieront d’une signalétique et d’une communication mutualisée.

Le deuxième exemple concerne la gestion des déchets ménagers au travers du  projet SCOW. (Selective Collection of the Organic Waste). C’est un programme européen de 3 ans (2013-2015) lancé dans le cadre des programmes ENPI CBCMED, dont l’objectif est de développer des solutions de compostage en circuit court permettant de recycler les déchets fermentescibles issus des cuisines. Le territoire de la 4C est le seul en Corse et en France à bénéficier de ce programme dont l’objectif est de traiter 144 tonnes de bios déchets par an. Ce programme est opérationnel depuis février 2015.